Actualité

Capital Capital 01/03/2016

Capital Fevrier 2016

Cécile et Emmanuel, un jeune couple français, hésite à investir afin de développer davantage leur épargne. Même s’ils réalisent des économies de 1125 € mensuellement, ces derniers préfèrent ne pas se tourner vers des dispositifs comme le PEL ou le Livret A, qui disposent d’un pourcentage fixe de 1,27 et 0,75 respectivement.

Pourtant, il existe des alternatives qui peuvent leur permettre de faire fructifier ces économies. Les petites mutuelles comme Dynavie et Altiscore Multisupports par exemple proposent un taux de distribution supérieur à 3%. Placer la moitié de leur budget dans ce secteur peut donc être une opération intéressante.  

L’autre moitié peut être investie à crédit dans des SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) en se procurant des biens à la fois anciens et nouveaux qui leur assureraient un meilleur rendement. La société CORUM par exemple a enregistré une rentabilité de 6,30 % en 2015. Les dividendes qu’ils peuvent toucher en choisissant cette option leur permettront de profiter par la suite de l’effet de levier si leur rendement est supérieur au montant du remboursement à effectuer.

Et vous, disposez-vous d’une épargne que vous souhaiteriez faire fructifier ?