Actualité

Le Monde Le Monde 09/07/2016

Les conséquences du Brexit

La tension qui a gagné le secteur foncier après le Brexit s’est amplifiée au Royaume-Uni. Depuis le début du mois de juillet, six gestionnaires britanniques ont déjà confirmé qu’ils allaient geler leurs fonds placés en immobilier d’entreprise. Les investisseurs veulent être prudents et fuient les placements risqués. Cependant, selon Victor Kittayaso, le gérant de la firme Allianz Immo, la France ne peut être impactée par le Brexit principalement parce que son marché est plus diversifié et les investisseurs sont moins endettés.

Le président de la société CORUM, Frédéric Puzin, a quant lui avancé qu’il existait bel et bien une « bulle inflationniste » sur les prix des actifs à Paris et qu’en cas de panique, les mises en fonds en France risquaient d’en souffrir. Cependant, Laurent Flechet du Groupe Primonial, a tenu à préciser que les SCPI et OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) n’était pas très impliqués en Grande-Bretagne. Ce qui devrait préserver le marché français.