Actualité

Les Echos Les Echos 24/02/2017

SCPI, le nouveau placement en vogue

L'engouement des épargnants pour les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier de rendement s'accentue.


D'après des chiffres de Meilleurescpi.com, ces véhicules, qui permettent d'investir dans l'immobilier tertiaire - bureaux et commerces en France, principalement - sans les contraintes de la gestion locative, ont encore drainé 1,66 milliard d'euros d'argent frais au 4e trimestre 2016. Soit une hausse de près de 37 % par rapport à la même
période de 2015.

Au total, pour l'ensemble de 2016, la pierre-papier signe un nouveau plus haut en termes de collecte nette, à 5,25 milliards d'euros, après 4,27 milliards d'euros en 2015, 3,5 milliards en 2014 et seulement 1,1 milliard il y a dix ans.Clef du succès, et même s'il s'amenuise, le rendement, qui reste juteux. Hors SCPI fiscales,
ce placement a encore servi en 2016, avant fiscalité, 4,64 % net en moyenne. La rémunération était de 4,85 % en 2015.

Parmi les 81 SCPI classées par Meilleurescpi.com du point de vue du rendement sur un an, au 4e trimestre 2016, le Top 4 est occupé par des sociétés de gestion indépendantes avec BTP Immobilier (9,55 %) de Fiducial Gérance, Corum  (6,45 %), de Corum AM, Vendôme Régions (6,13 %), de Vendôme Capital Partners, et Epargne Pierre (6,03 %), de Voisin. La forte hausse de la collecte nette des SCPI s'observe dans toutes les catégories. Elle est marquée pour les SCPI spécialisées (santé, logistique, maisons de retraite, etc.).

En quête d'une meilleure rentabilité, les gérants diversifient davantage leurs achats en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Espagne, Italie...).Les parts de SCPI ont été revalorisées en moyenne entre 0,5% et 1% en 2016, en deçà de la moyenne long terme (entre 1% et 1,5% par an).