Actualité

Une SCPI qui prend le risque des devises

Face aux risques de la zone euro, Corum lance une version XL de sa SCPI Corum: une solution d'épargne immobilière qui investit au-delà des frontières européennes et prend le risque des devises...

Investissements Conseils 04/07/2017

Elle ne fait décidément rien comme tout le monde. Première à avoir lancé une SCPI couvrant la zone euro en 2012, quand les autres restaient cantonnées au parc immobilier français, Corum Asset Management vient aujourd'hui compléter son offre avec Corum XL, une SCPI diversifiée qui prend le risque de sortir de l'Europe. Créée en 2011, cette jeune société de gestion est arrivée sur le marché avec trois spécificités : pas d'historique immobilier, un engagement financier de performance de 6 % par an, avec une appréciation de valeur de part annuelle de 1 à 2 % sur une période de dix ans et des investissements sur l'intégralité de la zone euro. Cinq ans plus tard, ce positionnement géographique a révélé ses forces et ses faiblesses et conduit Corum à repenser sa stratégie : « Nous avons fait le double constat que si la zone euro présentait de nombreux avantages, elle pâtissait également d'inconvénients d'ordre géopolitiques et économiques. Un taux de croissance faible, des tensions politiques et économiques au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas, une moindre solidarité des pays d'Europe du Nord envers ceux du Sud quant à leurs dérives budgétaires sont autant d'éléments qui en ont fait une zone à risque », explique Frédéric Puzin, président de Corum Asset Management. Or, l'important, pour un épargnant, est d'équilibrer les risques et de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.