Actualité

Actu Corum 15/02/2019

Les SCPI CORUM sont-elles un bon investissement pour les expatriés ?

Selon le site internet femmeexpat.com, les SCPI CORUM Origin et CORUM XL offrent une solution d'épargne intéréssante pour les expatriés français établis à l'étranger.

Une SCPI est une Société Civile de Place en Immobilier, en tant que telle, elle propose sous forme de part d'investir dans un patrimoine immobilier locatif entièrement géré par la Société de Gestion.

La question, pourquoi investir dans des parts de SCPI plutôt que dans un bien en direct est fréquente. Tout d'abord, l'investissemet en SCPI offre de nombreux avantages tels que :

  • La gestion : le patrimoine est entièrement géré par la société de gestion, vous ne vous occupez de rien et profitez de l'investissement locatif sans les contraintes en contrepartie de frais de gestion.
  • L'accessibilité : l'investissement en SCPI convient à tout type de budget. Investissez dans CORUM Origin à partir de 1 075€ et CORUM XL à partir de 189€ tous frais inclus.
  • La performance : les SCPI CORUM affichent un rendement en 2018 bien supérieur à la moyenne du marché (4,4%) avec 7,28 % pour CORUM Origin qui investit en zone euro et 7,91% pour CORUM XL qui est la seule SCPI à investir en zone euro et au-delà.
  • Limiter le risque: en investissant dans des SCPI diversifiées telles que CORUM Origin et CORUM XL vous évite de "placer tous vos oeufs dans le même panier". C'est à dire qu'à la différence d'un bien immobilier qui resterait vacant ou inutile en cas d'impayé, en investissant dans une multitude de biens, les SCPI CORUM limitent leur risque en diversifiant leur parc d'actifs.

En tant qu'expatrié ou non résident français, certaines SCPI sont plus intéréssantes que d'autres. C'est le cas des solutions CORUM AM. Ne touchant aucun revenu provenant de France les SCPI européennes vous permettes d'alléger considérablement votre fiscalité.

Il est également possible d'investir à crédit dans des parts de SCPI et donc de profiter d'effet de levier et de limiter le frottement fiscal.

Découvrez l'intégralité de l'article en cliquant ici.