Actualité

Actu Corum 15/01/2018

Découvrez les résultats 2017 de CORUM et CORUM XL

Pour la 6ème année consécutive, la solution d’épargne immobilière en zone euro affiche un rendement supérieur à 6%

Avec un taux de distribution de 6,45% en 2017, CORUM confirme la performance de sa stratégie qui consiste à saisir les opportunités qu’offrent les cycles immobiliers dans l’ensemble de la zone euro.
Le patrimoine immobilier des CORUM est désormais implanté dans 11 pays de la zone euro : France, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, Belgique, Irlande, Estonie, Slovénie et Finlande.

CORUM XL, lancée en avril 2017, affiche un rendement de 6,58%

Une belle performance pour CORUM XL, dont le lancement a eu lieu en avril 2017.  
Après avoir réalisé 30 premiers millions d’€ d’investissements en zone euro, CORUM XL va en 2018 entamer sa stratégie d’acquisition au-delà de la zone euro. 
CORUM XL sera la seule solution d’épargne immobilière investie au-delà de la zone euro.
Son objectif est de combiner les opportunités offertes par les cycles des devises à celles de l’immobilier, pour proposer à l’épargnant une performance de 10% sur 10 ans.
Cette performance, inédite sur le marché de l’épargne immobilière, est possible grâce à la combinaison des revenus et à l’appréciation du capital.  

       


Frédéric Puzin, Président de CORUM Asset Management, gérant de CORUM et CORUM XL 

« Les objectifs sont tenus et dépassés : la distribution en 2017 est de 6,45 % pour Corum et 6,58% pour Corum XL.  
Avec un rendement supérieur à 6% pour la 6ème année consécutive, la stratégie de CORUM, qui consiste à saisir les opportunités de marché sur toute la zone euro, fait la démonstration de sa capacité à s’inscrire dans le temps. Parmi les bénéfices de cette stratégie opportuniste, l’hyper-diversification du patrimoine, avec 11 pays, 94 immeubles, 161 locataires, offre un niveau de dilution des risques hors normes pour ce type de placement.
CORUM XL qui s’inscrit dans la même stratégie en y associant les opportunités des devises offre déjà des perspectives intéressantes pour 2018. Les 1ères acquisitions au-delà de la zone euro devraient être réalisées dès la 1ère partie de l’année. »