Actualité

Actus CORUM Actus CORUM 12/11/2018

Abandon de Nicolas Troussel, skipper du Class40 CORUM, sur la Route du Rhum - Destination Guadeloupe

Jeudi matin au lever du jour, Nicolas Troussel avait annoncé se dérouter sur Cascais au Portugal. Nicolas avait pris cette décision suite à la perte de ses aériens quelques instants plutôt (capteurs de données en haut du mat nécessaires à la performance du bateau) le rendant « aveugle ».

Cet incident venait s’ajouter à un problème de trinquette et encore plus grave et dangereux : la rupture d’une pièce de fixation du moteur - nécessaire à la production d’électricité à bord - en début de semaine. En effet, après un très beau début de course, depuis mardi, dans une mer très formée et des vents très forts, Nicolas devait passer de longues heures à l’intérieur du bateau pour sécuriser son moteur avec des sangles afin d’éviter qu’il ne tombe sur la coque et ne mette le marin et son bateau en péril. Au cours d’une de ces opérations de sécurisations, Nicolas s’est fait une plaie à la main. Lors de son arrivée à Cascais dans la soirée de jeudi, où l’attendait son équipe technique et les équipes de CORUM , la main de Nicolas était infectée.

Compte tenu de tous ces éléments contraires rendant la victoire ou le podium inenvisageable, Nicolas a donc décidé d’abandonner la course.

Nicolas Troussel, Skipper du Class40 CORUM, L’Epargne : « Depuis le début de mon histoire avec CORUM, nous avons toujours voulu jouer franc jeu et être honnête. Mon objectif était clairement la victoire ou un podium. Les différents soucis mécaniques que j'ai rencontré à bord puis l'infection que j'ai à la main ont freiné net cet élan. A partir du moment où je me suis dérouté, j'ai compris que c'était la fin de la Route du Rhum pour moi. Je suis un vrai compétiteur, c'est cette adrénaline qui me booste et la victoire n'étant plus jouable, j'ai décidé, en accord avec CORUM, d'abandonner la course. Je suis évidémment très déçu que l'aventure s'arrête car nous étions prêts, le bateau aussi. Je me suis toujours donné à 100% depuis le début du projet et également pendant la course mais la voile reste un sport mécanique avant tout...»

Frédéric Puzin, Président de CORUM : « On tient d’abord à féliciter Nicolas Troussel, le skipper du bateau CORUM, l’Épargne, qui a été touché par la malchance alors qu’il faisait un très beau début course. La voile est l’un des derniers sports d’aventure où l’on est soumis aux éléments. Il faut accepter que la nature soit incontrôlable malgré tout l’engagement que nous avons mis pour monter un projet performant, qui visait clairement le podium voire la première place en Class40. On est très déçu bien évidemment mais il faut savoir faire avec, on retient surtout le lien humain exceptionnel que les équipes de CORUM ont tissé avec Nicolas depuis janvier. Il s’agit d’abord d’une rencontre entre un skipper d’exception qui s’est engagé à 1000% pour être le plus performant possible et un sponsor qui s’est mobilisé pour le mettre dans les meilleures conditions, comme on le fait chaque jour avec l’épargne de nos clients ».