CORUM et la voile
Deux et deux font quatre à bord de CORUM L’Épargne
15.04.2021

CORUM L’Épargne a dévoilé le nom des deux marins qui seront aux côtés de Nicolas Troussel et Sébastien Josse lors de la première course de l’année, The Ocean Race Europe qui s'élancera fin mai.

L'équipe CORUM L’Épargne a confirmé récemment sa participation à l’édition inaugurale de The Ocean Race Europe. À cette occasion, l’équipe CORUM Sailing avait révélé le nom du coéquipier de Nicolas Troussel : Sébastien Josse, coureur au large reconnu au palmarès impressionnant, et déjà présent au sein de l’équipe lors de la préparation du Vendée Globe 2020.

Pour cette course en équipage de quatre marins, qui se dispute en cinq étapes entre la côte Nord Atlantique et la Méditerranée, il fallait encore compléter l’équipe. Cette course a la particularité de se courir en équipage mixte, soit avec au moins une femme à bord parmi les navigants.

Marie Riou, une navigatrice à l’expérience olympique

C’est Marie Riou, 40 ans, qui a été choisie pour être à bord de l’IMOCA CORUM L’Épargne. Son expérience l’a menée sur différents bateaux, du 420 au 470 et au multicoque. Après une sixième place aux JO de Londres en match racing, Marie est repartie sur un nouveau projet en Nacra17. Elle a été quadruple championne du monde et a terminé sixième des JO de Rio. Elle a été par la suite vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2018 avec Dongfeng.  

« Je suis vraiment très contente d’intégrer l’équipe CORUM. J’ai vraiment hâte de mettre un pied sur ce bateau. », commente Marie. Son rôle portera sur le contrôle des manœuvres dans le cockpit, et elle prendra une place à part entière dans les roulements d’équipes.

Benjamin Schwartz et Marie Riou
Benjamin Schwartz et Marie Riou

Benjamin Schwartz, un marin de haute technologie

Benjamin Schwartz a 34 ans et est, comme son prénom l’indique, le benjamin de l’équipage. Champion de France de course au large en 2019, il a été auparavant équipier d’avant pendant trois ans sur un bateau de 22 mètres, et travaille à la préparation d’un Trimaran Ultim en lice pour le Trophée Jules Verne. Reconnu pour ses compétences en termes d'instruments embarqués et d'analyse de performance, il était membre de l’équipe vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2018 dont Marie Riou faisait partie (en charge de la gestion de l’électronique à terre).​

À bord de l’IMOCA CORUM L’Épargne, il sera équipier d’avant, responsable de l’électronique, et prendra une place à part entière dans les roulements d’équipe. « C’était un projet que je trouvais attrayant, avec un bateau intéressant, une équipe intéressante. C’est un grand plaisir de les rejoindre tous les deux. », souligne Benjamin.

Un équipage au complet pour The Ocean Race Europe

Pour Sébastien Josse, « l’arrivée de Benjamin et Marie, c’est un peu de sang frais, et puis une approche un peu différente de la course au large. On a chacun nos spécificités. Je crois qu’ils sont très motivés de découvrir les nouveaux foilers. »

Nicolas Troussel ajoute : « Ils viennent compléter un équipage, et prendre un peu d’expérience, et avec des compétences qui sont différentes de celles de Seb et moi. »

Avec cet équipage aux compétences multiples et aux personnalité diverses, The Ocean Race sera une occasion unique pour CORUM L’Épargne de se mesurer aux autres bateaux.

Crédit : Eloi Stichelbaut / CORUM L'Épargne