Corum et la voile
Nico, le rêve de Vendée Globe prend forme avec CORUM l'épargne
05.08.2019
Le rêve de Vendée Globe prend forme pour Nicolas Troussel : « Je navigue même la nuit » 

Le rêve de Vendée Globe prend forme pour Nicolas Troussel : « Je navigue même la nuit » 

Jour après jour, le skipper de CORUM L’Épargne et l’équipe d’experts qui l’entourent donnent naissance au futur bateau à bord duquel Nicolas régatera seul autour du monde, relevant ce défi sportif qu’il vise depuis si longtemps. 

Aujourd’hui, ton rêve de Vendée Globe se concrétise-t-il ? 

« J’ai parfois encore un peu de mal à me projeter du fait de l’avancement encore précoce du chantier mais il est certain que le Vendée Globe rythme mon quotidien. Il n’y a pas une seule journée où je n’échange pas en vue du ‘Vendée’ et un maximum de mes choix de vie sont fait en fonction du projet. Mon alimentation même s’appuie sur mes objectifs à terme. Et, en ce moment, il est clair que je navigue la nuit, dans mon sommeil, je suis en mer, à bord de différents bateaux mais je navigue, … »

La pression dans le sport est inévitable, surtout quand on se prépare à faire le tour du monde en solitaire. Comment vis-tu cela à 16 mois du départ (8 nov. 2020) ? 

« Oui la pression est là mais il faut vivre avec et c’est la meilleure préparation que l’on peut avoir. Cela me permet de vivre encore plus ma passion et mon projet. À moins de deux ans du Vendée Globe, je peux dire, au bon sens du terme, que je ‘plane’ sur ce projet que j’ai imaginé et que je peux vivre à fond grâce aux personnes de confiance qui m’entourent et aussi grâce à une certaine liberté qui fait que je peux vivre les choses sans contraintes, avec la pleine confiance de CORUM L’Épargne, c’est une chance unique. »

Beaucoup connaissent l’anecdote de « La Troussel » et saluent ta capacité à prendre des décisions franches. Le projet Vendée Globe implique de trancher au quotidien, notamment sur des questions techniques, comment vis-tu cela ?

« C’est quelque chose que j’aime bien faire. Je le fais toujours avec conviction et c’est finalement une habitude que j’ai pris au fil du temps avec différents projets. Ce n’est donc pas quelque chose de nouveau et, bien que l’enjeu de chacune de ces décisions soit encore plus important aujourd’hui, je le vis bien et échange surtout avec une super équipe. »   

Suivez-nous