Corum et la voile
Nicolas Troussel « C’est passionnant de vivre et voir l’évolution du bateau au jour le jour. »
18.12.2019
En mars 2019, la construction du bateau CORUM L’Épargne à la barre duquel Nicolas Troussel prendra le départ du Vendée Globe 2020 en novembre prochain, débutait en Bretagne.

Dessiné par le célèbre architecte franco-argentin Juan Kouyoumdjian, en collaboration avec le skipper et l’équipe d’experts réunie autour de lui, l’IMOCA (International Monohull Ocean Class Association) de dernière génération est actuellement en cours d’assemblage au cœur des bâtiments de MerAgitée, la structure de Michel Desjoyeaux qui assume le rôle clé de maître d’œuvre. 

La coque et sa structure intérieure sont prêtes, ainsi que le pont, construit chez CDK Technologies et livré il y a quelques jours. Aujourd’hui, dans le chantier du double vainqueur du Vendée Globe, l’heure est aux derniers ajustements avant que le pont ne soit collé sur la coque. À Port-la-Forêt, plus de 30 personnes sont pleinement impliquées et s’apprêtent à valider une nouvelle étape majeure de la construction, puisque CORUM L’Épargne va révéler son design pour le moins atypique une fois le pontage terminé. Ensuite, le bateau se transformera en véritable ruche, avec des techniciens de diverses spécialités (composite, mécanique, électronique, hydraulique…) évoluant dans cet univers étonnant. A l’extérieur du bateau, les peintres vont aussi pouvoir commencer leur œuvre dès le mois de janvier. Dans le Finistère Sud, le chrono résonne un peu plus chaque jour. Le temps est compté car ce puzzle géant devra être terminé dans un peu plus deux mois, avant que CORUM L’Épargne soit mis à l’eau.

Découvrez les dernières images du bateau accompagnées des explications de Nicolas Troussel.