CORUM L'Épargne
CORUM L'Épargne
CORUM et la voile
Nicolas Troussel, skipper CORUM L'Épargne, inscrit officiellement au Vendée Globe 2020
23.07.2020
Rendez-vous le 8 novembre 2020

CORUM L’Épargne annonce aujourd’hui l’inscription de Nicolas Troussel au Vendée Globe 2020

Nicolas Troussel a conclu une navigation en solitaire de 2 000 milles nautiques (3 700 km) sur le bateau CORUM L’Épargne. Réalisée sur un parcours validé par le directeur de course du Vendée Globe, cette navigation permet à Nicolas de satisfaire au dernier critère de qualification à la course autour du monde.
Cette inscription officielle est une nouvelle étape du projet qui réunit Nicolas Troussel et CORUM L’Épargne, débuté depuis plus de 2 ans maintenant. Nicolas Troussel participera donc au Vendée Globe avec son nouveau CORUM L’Épargne construit par le chantier Mer agitée.

 


 
Après cette qualification, la préparation de Nicolas Troussel pour le Vendée Globe 2020 reprend en compagnie de marins de très haut niveau que sont Sébastien Josse, Nicolas Lunven et Thomas Rouxel. Depuis son port d’attache de Lorient, l’équipe poursuit le travail engagé depuis la mise à l’eau du bateau le 5 mai dernier pour amener CORUM L’Épargne au meilleur niveau de fiabilité et de performance avant le départ de la course début novembre. Le but : être prêt pour un tour du monde en solitaire et sans escale d’un peu plus de deux mois.

 

Greg_EvrardGreg Evrard, Directeur de l’équipe CORUM L'Épargne

« En dépit des difficultés rencontrées en raison de la situation sanitaire de ces derniers mois, l’adaptation, l’abnégation et la créativité des équipes ayant travaillé sur ce projet, ainsi que la détermination de Nicolas, ont permis d’assurer la qualification de CORUM L’Épargne pour le prochain Vendée Globe. Désormais, l’unique objectif est de préparer le bateau, de travailler l’ergonomie comme la performance pour mettre Nicolas dans les meilleures conditions au départ du Vendée Globe le 8 novembre prochain. »

 

Nicolas_TrousselNicolas Troussel, Skipper de l’équipe CORUM L'Épargne, double vainqueur de la solitaire du Figaro

« Je suis très heureux de cette qualification qui valide le travail de toute l’équipe depuis des mois. C’était très important de pouvoir faire rapidement 2 000 milles en solitaire afin de s’habituer à manœuvrer seul le bateau. Je vais désormais pouvoir me concentrer sur la préparation et l’optimisation du bateau, avec l’aide de toute l’équipe, pour être prêt au moment du grand départ, le 8 novembre prochain. »