La presse en parle
Revue de presse : mars & avril 2021
04.05.2021

Placer son épargne est au cœur des préoccupations des Français, largement relayée par la presse. Sur ce sujet, la performance et l’innovation, au cœur de l’offre de CORUM L’Épargne, ont continué de susciter l’intérêt, particulièrement les récompenses reçues par CORUM Life et la stratégie des SCPI. Retrouvez les extraits des meilleurs articles parus dans Les Échos, Capital, Le Revenu… 

Les produits commercialisés par CORUM L'Épargne sont des investissements long terme qui n’offrent aucune garantie de rendement ou de performance et présentent un risque de perte en capital et de liquidité. Les revenus ne sont pas garantis et dépendront de l’évolution du marché immobilier et financier et du cours des devises. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. 

 

Pierre-papier : comment investir en 2021 - Investissement conseils 

1 mars 2021 

« Chaque année plus prisée des investisseurs, la pierre-papier avait vécu une année faste en 2019 […]. Malgré les affres de la pandémie, les SCPI ont fait preuve de leur résistance en 2020, affichant des taux de distribution dans l’ensemble conformes aux prévisions d’avant-crise, à plus de 4 % nets […]. » 

« Les résultats communiqués sur les performances des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) en 2020 ont rassuré. […] Sur le podium, EURION (CORUM) à 10,40 % […]. »  

« Les véhicules immobiliers sont classiquement regroupés par thématique : bureaux, commerces, hôtellerie, santé, logistique, résidentiel… […] D’autres sont volontairement diversifiées sur plusieurs thématiques, telles la SCPI CORUM Origin […]. Tous ces secteurs ne fonctionnent pas de la même façon. Certains souffrent particulièrement de la crise, quand d’autres font preuve d’une grande résilience. » 

 

SCPI classiques : des offres de qualité sur les nouvelles plateformes spécialisées - Capital, Votre argent

1 mars 2021 

« Comparé aux autres, ce placement reste néanmoins très performant. Mieux : grâce à des courtiers installés sur internet, il est désormais possible d’y souscrire de manière totalement dématérialisée. Quant à la qualité des produits proposés en ligne, elle est irréprochable, avec des SCPI telles que CORUM Origin (6 % de rendement en 2020) […]. » 

scpi

 

La SCPI EURION conclut brillamment l’année 2020 - Meilleure scpi.com

2 mars 2021

« EURION, la SCPI gérée par la société CORUM AM, a récemment fêté sa première année d’existence, elle affiche des résultats spectaculaires dans un contexte économique inédit. En effet la SCPI avait annoncé un objectif de rendement annuel de 4,5 % lors de son lancement, chiffre qu’elle a largement dépassé en affichant un TDVM (Taux de Distribution sur Valeur de Marché) de 10,4 %. Ce résultat fait d’elle la SCPI la plus performante du marché en 2020. »
« Lancée en janvier 2020, la SCPI EURION repose sur un terrain de jeu géographique identique à sa grande sœur CORUM Origin. En raison de la crise sanitaire que traversent la majorité des pays européens, la SCPI profite de prix décotés pour la constitution de son patrimoine immobilier avec un objectif de fort potentiel de revalorisation dans les années à venir. »
« La SCPI diversifiée EURION a terminé 2020 en réalisant une collecte impressionnante pour sa première année. Tout au long de l’année, la société a gagné la confiance des épargnants de manière croissante jusqu’à atteindre une collecte nette de 38 millions d’euros au quatrième trimestre.
 

Les alternatives au fonds en euros - Mieux vivre votre argent

1 mars 2021

« […] Cette diversification doit toujours être appréhendée de manière globale, en tenant compte des autres éléments de votre patrimoine. Mais aussi de votre horizon de placement. Même si l’assurance vie est parfaitement liquide, c’est en laissant la majorité des sommes fructifier pendant plusieurs années que la performance sera au rendez-vous. »
« L’un des avantages de l’assurance vie est de permettre la constitution d‘un portefeuille d’investissements variés. Même les férus d’immobilier peuvent y trouver leur compte, avec la possibilité de mise sur des SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) […]. Vous avez deux bonnes raisons de vous y intéresser en lieu et place (ou en complément) du fonds en euros. Premier argument, ce placement affiche depuis plusieurs années une rentabilité remarquable. […] Seconde raison, en utilisant l’assurance vie, votre SCPI vous délivre des revenus à l’abri du fisc, réinvestis dans le contrat en parts de SCPI ou en fonds en euros. Et l’assureur garantit la liquidité du produit en cas de rachat, ce qui n’est pas aussi simple avec des parts de SCPI en direct. »

scpi

 

SCPI contre foncières cotées : le clasico de la pierre papier - Le Revenu

1 mars 2021

« Faut-il craindre de mauvaises performances en 2021 pour les SCPI ? […] En ces temps de crise sanitaire, vous êtes nombreux à nous interroger sur la pierre papier. Elle rassure certains investisseurs particuliers, mais en inquiète d’autres. Pour vous aider à y voir plus clair, Le Revenu a comparé les atouts et les limites des sociétés civiles de placements immobiliers (SCPI) […] en utilisant sa grille d’analyse traditionnelle des meilleurs placements. »
« SCPI et foncières cotées n’offrent toutes les deux aucune garantie sur le capital. La valeur de vos parts ou actions varie à la hausse ou à la baisse en fonction des conditions de marché. L’argent collecté par les SCPI est, lui, investi en immobilier professionnel. Si le prix des bureaux, des entrepôts et ou des commerces chutent, ce qui ne peut être exclu en 2021 avec la crise sanitaire qui se poursuit, la valeur de votre placement diminuera d’autant. […] Tout va dépendre de votre horizon de placement. »

scpi

 

Légère érosion des rendements des SCPI en 2020 - Le Particulier 

1 mars 2021

« Les sociétés civiles de placement immobilier ont su résister à la crise sanitaire. Les rendements 2020 qui comment à être publiés dont bons, voire excellent pour certaines, comme […] CORUM Origin. En moyenne, les SCPI devraient rapporter autour de 4 % en 2020, contre 4,40 % en 2019. Un résultat qui reste honorable compte tenu du contexte de la Covid.  Les différents secteurs d’activité n’ont pas été affectés de la même façon par la crise. Les grands centres commerciaux, davantage détenus par des sociétés foncières que par des SCPI, ont été plus fortement touchés que les commerces de pied ‘immeuble. Et si l’immobilier de santé, logistique ou résidentiel a su tirer son épingle du jeu, tel n’a pas été le cas du secteur de l’hôtellerie, particulièrement à la peine. […] D’où l’intérêt de diversifier son investissement sur plusieurs SCPI achetant différents types d’actifs. La bonne tenue de la pierre-papier dans son ensemble est aussi imputable à l’efficacité des sociétés de gestion qui a permis de maintenir les taux d’occupation et de recouvrer la quasi-totalité des loyers. D’ailleurs, les épargnants ont gardé confiance : sur l’année 2020 ils ont encore investi 6,03 milliards d’euros dans des parts de SCPI. » 

 

SCPI : la pierre-papier tient bien la route malgré la crise - Investir, Le Journal des Finances

10 avril 2021

« Rarement la pierre-papier n’a été soumise à un tel stress tests qu’en 2020. Bonne nouvelle pour les épargnants : elle a bien résisté et a prouvé, une fois de plus, que l’immobilier était résilient. »
« Contrairement à ce que les sociétés de gestion ont craint, il n’y a pas eu de vague de retraits de la part des investisseurs, conscients que la SCPI est un placement de long terme. […] Pour autant, la crise a accentué certaines tendances d’investissement. […] [Les épargnants] préfèrent de plus en plus les véhicules qui panachent les actifs immobiliers. »
« Les champions du rendement 2020 sont toutefois, sans contexte, à chercher du côté des SCPI diversifiées (celles de CORUM AM […]). »
« Les gérants se sont, dans l’ensemble, beaucoup investis dans leur relation client, tant avec leurs locataires qu’avec leurs épargnants. […] Locataires de bureaux, de commerces, d’hôtels, de restaurants… nombre d’entre eux ont demandé des ristournes ou des annulations de loyers. Certains auraient même tenté de profiter de cette aubaine. ‘Environ 40 % de nos locataires nous ont demandé un report de loyer, révèle Jonathan Wasserman, le président de CORUM L’Épargne. Mais la plupart avaient de grosses capacités financières et étaient tout à fait capables de régler leur dû. Ils ont essayé de profiter du contexte pour faire sauter leur loyer ou de d’en servir comme argument pour négocier une baisse.’ Finalement, seulement 1 % des locataires de la société de gestion ont eu une proposition d’échelonnement, avec un paiement mensuel plutôt que trimestriel (ce qui est normalement le cas pour un bail commercial), une solution largement appliquée par les gérants. »
« Selon une récente enquête de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF), l’instauration de deux jours de télétravail par semaine, dans les entreprises où cela est possible, fera baisser la demande placée de bureaux de 14 % par an en Ile-de-France. Ce n’est pas dramatique, mais c’est suffisamment important pour entrainer des changements sur ce marché. ‘La demande va être différente et se tourner davantage vers des surfaces plus petites et plus qualitatives’, observe Jonathan Wasserman, de CORUM. Plus d’espaces de partage, plus de services, des bâtiments moins énergivores…. Les entreprises veulent des locaux plus ‘verts’ et rationaliser leurs mètres carrés. Ces bureaux nouvelles génération devront également être bien placés. »
« ‘C’est vraiment le moment de soulever le capot des SCPI : regarder quels sont leurs actifs, ce qui va être vendu, acheté et revalorisé […]. La diversification n‘a jamais été aussi importante !’ La diversification du patrimoine, des SCPI et de leurs gérants… le mot d’ordre de 2021 ! »

 

Placements : les nouvelles venues en 2021 - Investir, Le Journal des Finances

10 avril 2021

« Chaque année voit naître son lot de SCPI, soit par des sociétés de gestion déjà bien installée sur ce marché, soit par des nouveaux acteurs qui ont souvent pour ambition d’en dépoussiérer l’image. Toutes ces SCPI dernière génération sont diversifiées ou spécialisée sur un micromarché et non pas classées bureaux ou commerces, une tendance de plus en plus prégnante chez les gérants. »

scpi


Placements : les podiums dans chaque

scpi

 

SCPI européennes : sont-elles agiles face à la conjoncture ? - LCI.fr

22 février 2021

« Pourquoi les SCPI de rendement européennes sont-elles aussi agiles en 2021 ? Les SCPI ont d’abord fait preuve d’une très forte résilience au cours de l‘année écoulée. Elles ont ainsi rapporté en moyenne autour de 4,2 % sachant que les meilleures SCPI ont généré autour de 6 % de rendement. »  
« Du côté des zones géographiques, justement, c’est l’Europe qui tient la corde. En effet, de plus en plus de SCPI de rendement investissent en Europe. Ce vaste territoire permet d’aller chercher de nouvelles opportunités de rendement pour les SCPI qui peuvent donc se placer stratégiquement sur les pays les plus porteurs. Cette liberté de choix confère donc aux SCPI européennes une souplesse très puissante. Ce sont ainsi naturellement ces SCPI qui ont eu la plus forte résilience et affichent des rendements pouvant aller jusqu’à 6 % net. »
« Quelles sont les SCPI européennes les plus en vues du moment ? La première des SCPI européennes est la SCPI EURION gérée par CORUM L’Épargne dont le patrimoine est situé en Irlande, en Lettonie, en Italie et aux Pays-Bas. EURION est une SCPI opportuniste ne limitant pas les typologies d’actifs susceptibles d’intégrer son parc immobilier. EURION a rapporté à ses associés porteurs de part 10,40 % l’an dernier, une année toutefois exceptionnelle puisque les investissements immobiliers ont été réalisés très rapidement. L’objectif de rendement de la SCPI reste de 4,50 %. »
« Enfin, première SCPI à avoir investi en dehors de la zone euro (Grande-Bretagne, Pologne, Norvège), CORUM XL, gérée également par CORUM L’Épargne, a commencé à s’implanter en zone euro (Allemagne, Belgique, Espagne, Finlande, Irlande, Italie, Pays-Bas et Portugal). Bien qu’elle demeure une SCPI européenne, CORUM XL a également acheté un premier actif au Canada. Côté rendement, cette SCPI a rapporté 5,66 % à ses associés au cours de l’année écoulée et elle ambitionne un taux de rentabilité interne (TRI) de 10% sur le long terme. »
 

« Face à la crise sanitaire, les SCPI protègent le capital. » - Valeurs actuelles

7 avril 2021

« Le fondateur de CORUM L’Épargne, Frédéric Puzin, estime que les SCPI sont les grandes gagnantes de la crise sanitaire. Il ne croit pas à un effondrement des valeurs des bureaux et des commerces. »
« ‘Je pense sincèrement qu’elles sont, parmi les produits d’épargne, les grandes gagnantes en termes de rapport risque/rendement de l’année 2020. Par ailleurs, sur le marché immobilier professionnel, sur toute l’Europe, il y a toujours autant de liquidités à investir, ce qui explique en partie la bonne tenue des valeurs d’immeuble. On est très loin des ‘montagnes russes’ de la Bourse. »
« ‘Comme nous l’avions déjà constaté pendant la crise financière de 2008, l’immobilier, quand il est diversifié, constitue une valeur offrant une bonne protection du capital. En particulier, malgré les confinements successifs, l’immobilier professionnel a bien résisté et continue à produire des rendements supérieurs à 4 %.’ »
« ‘Alors même que la crise n’est pas terminée, certains estiment que l’hôtellerie les commerces et, dans une moindre mesure, les bureaux ne se relèveront pas de la crise. Ces mêmes soi-disant experts jugent que, à l’opposé, la logistique, grande gagnante de l’e-commerce, continuera de s’apprécier. C’est un calcul simpliste. Il faut se projeter et anticiper les nouvelles habitudes de travail, de consommation et de loisirs.’ »

 

Fonds obligataires : une spécialité d’avenir ? - Les Echos

2 avril 2021

« […] Comme l’affirment d’une même voix Jonathan Wasserman, président de CORUM L’Epargne, et Laurent Kenigswald  , directeur des investissements chez CORUM Butler, ‘miser sur certaines dettes d’entreprises porteuses de croissance et peu sensibles à la variation des taux souverains peut se révéler particulièrement pertinent dans le contexte actuel.’ Pour saisir ces opportunités, CORUM Butler compte sur ses deux supports phares Butler Credit Opportunities et CORUM Butler European High Yield, qui, accessibles en direct ou via l’assurance vie, ont rapporté, l’an dernier, respectivement + 2,08 % et + 3,04 %. Des performances appelées à se confirmer en 2021 si l’on en croit Laurent Kenigswald qui anticipe des rendements ‘de l’ordre de 4 % à 5 % pour ces classes d’actifs en 2021’. »

 

SCPI : comment investir chaque mois avec seulement 20 euros ? - Capital

26 mars 2021

« Un placement qui a encore fait ses preuves en 2020, avec un rendement proche de 4,20 %, malgré la crise qui a ébranlé mais n’a pas mis à terre la ‘pierre-papier’. Et si 1 million de Français se sont déjà laissés tenter par l’investissement en SCPI depuis leur création il y a plus de 50 ans, force est de constater que l’épargne surabondante (110 milliards d‘euros l’an passé selon la Banque de France) de 2020 ne lui a que peu profité, la collecte se bornant à 6 milliards d’euros. »
 

SCPI : prix des parts 2021 et rendements 2020 - Le Revenu

1 avril 2021

scpi

 

Trophées d’or assurance vie 2021 - Le Revenu

1 avril 2021

« S’il reste quelques bons contrats en euros dit ‘monosupports’ encore commercialisés les nouvelles générations d’assurance vie sont bien sûr des multisupports. Chaque année, il se lance plusieurs dizaines de contrats ou de versions actualisé pour mettre l’assurance vie au goût du jour : gestion en ligne, nouvelle classe d’actifs, nouvelles pratiques tarifaires, etc. Certes tout ce qui est nouveau n’est pas d’or, mais pour faire le tri dans ce flot d’innovations, Le Revenu a souhaité, cette année, récompenser trois contrats emblématiques : CORUM Life […]. »
 

scpi

 

Des SCPI pour diversifier le patrimoine - Mieux vivre votre argent

1 avril 2021

« A l’ère des taux bas et de la pandémie, faut-il toujours investir dans la pierre papier ? La réponse est oui. Avec une performance globale de 5,30 % (dividendes et valorisation de parts) selon l’IEIF, les SCPI de rendement ont démontré, en 2020, dans un environnement chaotique, leur capacité de résilience. »
« Un conseil : exploitez au maximum les possibilités offertes par ces véhicules. EN clair, achetez des parts à crédit pour bénéficier de l’effet de levier de l’emprunt, et, si vous payez trop d’impôts, utilisez l’enveloppe fiscale de l’assurance vie ou le démembrement temporaire de propriété. Enfin, n’hésitez pas à investir périodiquement, au gré de votre capacité d’épargne, en optant pour des versements programmés. »
« Primo, comme leur nom l’indique, ces SCPI [diversifiées] possèdent comme vertu majeure celle d’offrir un panachage naturel des classes d’actifs détenues (bureaux, commerce, locaux d’activité, santé, etc.). Un atout précieux pour construire une allocation. Au demeurant, il s’agit souvent de véhicules à la capitalisation élevée (plusieurs milliards d’euros pour certaines), anciens et riches de nombreux actifs dans l’immobilier d’entreprise, en France comme à l’international, en province comme en Île-de-France. Secundo, les SCPI diversifiées ont très bien résisté à la crise en 2020 : leur taux de distribution moyen s’est élevé à 4,95 %, selon les calculs réalisés par France SCPI. Pas étonnant qu’elles captent une part de plus en plus importante de la collecte. L’explication de cette performance de haut vol se résume en un concept : la mutualisation des risques. La variété des locataires e des expositions permet une grande stabilité de la distribution. Car les éventuels accidents sont lissés. »
« […] CORUM XL (CORUM L’Épargne) [fait] également bonne figure sur ce terrain, avec un atout différenciant pour ce dernier produit : son exposition internationale incomparable. Son dernier coup d’éclat ? L’acquisition d’un immeuble industriel outre-Atlantique – plus précisément dans la région du Grand Montréal, au Québec -, ce qu’aucune SCPI n’avait réalisé jusqu’à présent. L’ADN disruptif de CORUM est de nouveau mis en lumière. »

scpi

 

L’immobilier à moindre coût et sans les contraintes, c’est possible ! - Mieux vivre votre argent

23 mars 2021

« Pierre-papier, assurance vie, actions, démembrement de propriété… Voici comment utiliser les atouts de l’immobilier, valeur refuge, au gré de ses besoins. L’immobilier a démontré jusqu’à présent son rôle de valeur refuge face à la crise sanitaire du Covid-19, qui s’installe dans la durée. Mais aujourd’hui, nombreuses sont les portes d’entrée qui permettent de bénéficier des intérêts de la pierre plus simplement qu’en direct. Soit en l’intégrant dans d’autres placements à la gestion moins lourde, soit en jouant sur les caractéristiques du droit de propriété. »
« L’immobilier prend de l’ampleur dans les unités de compte. Et c’est normal, du fait de la constante érosion des rendements des fonds en euros […]. La pierre apparait dans les contrats d’assurance vie […]. Parmi les contrats mettant l’immobilier à l’honneur, mentionnons […] le contrat ‘maison’ CORUM Life, de CORUM L’Épargne, intégrant les propres SCPI de la société de gestion. »


Acheter des SCPI ou un immeuble de rapport ? - La Tribune

23 mars 2021

« Les investisseurs immobiliers susceptibles d’investir plusieurs milliers d’euros ont le choix entre l’achat d’un immeuble de rapport ou celui de parts de SCPI. Il s’agit de deux options diamétralement différentes. »
« […] Les SCPI CORUM XL et EURION, toutes deux gérées par CORUM Asset Management, sont également des SCPI européennes. CORUM XL est principalement investie en dehors de la zone euro (Royaume-Uni, Pologne et Norvège), sans oublier un premier achat immobilier réalisé au Canada. Ce bouclier patrimonial a ainsi été la premier SCPI de rendement à investir en dehors de la zone euro et en dehors du continent européen. Elle vise un taux de rendement interne annuel de 10 % sur 10 ans. »
« Enfin, la SCPI EURION est uniquement tournée vers la zone euro (Irlande, Lettonie, Italie et Pays-Bas), à l’image de CORUM Origin. Cette SCPI de rendement récente est déjà diversifiée (bureaux, commerces, immobilier logistique). »
« L’achat d’un immeuble de rapport peut être intéressant mais ce n’est pas toujours le cas, contrairement à l’achat de parts de SCPI de rendement qui ont l’avantage d’être extrêmement diversifiées et de ne pas avoir de contraintes de gestion. »

 

Entretien avec Olivier de Parcevaux - Next Finance

22 mars 2021

« Le fonds obligataire High Yield Butler Corum Opportunities (BCO) a réalisé sa 11e année consécutive de performance positive. Selon Olivier de Parcevaux, le gérant, le fonds vise une performance de l’ordre de 6 à 8 % par an avec une volatilité de l’ordre de 4 %. « 
« ‘Si je nous compare avec le marché sur lequel nous sommes actifs, le marché High Yield européen, notre performance paraît plus que satisfaisante […]. Depuis le lancement de notre stratégie long/short en octobre 2009, notre performance annualisée est de 7,6 % contre 6 % pour le marché HY européen pour une volatilité de 4,4 % contre 7,2 % pour le marché.’ »
« ‘Pour arriver à délivrer un profil de rendement qui permette une bonne protection du capital dans les périodes de stress du marché (printemps 2010, été 2011, hiver 2015, automne 2018 et printemps 2020) mais également une bonne participation à la hausse dans des marchés haussiers, nous mettons en œuvre un processus d’investissement à forte connotation top-down, qui nous permet, par une grande agilité dans le déploiement du capital et des stratégies, une adaptation constante aux conditions de marché.’ »