The Ocean Race Europe

En quelques mots

Après la participation de son skipper Nicolas Troussel au Vendée Globe 2020, CORUM L'Épargne a démarré l'année 2021 avec une course en équipage et a pris le départ de The Ocean Race Europe le 29 mai 2021 à bord de son IMOCA. Cette course en équipage mixte avait lieu en Europe, en 3 étapes (Cascais, Alicante, Gênes). Après avoir gagné la première étape, CORUM L'Épargne a fini à la 4e place au classement général.

Le parcours

Picto_Ensavoirplus_svg

LORIENT (France)

  • 29 mai : départ
Picto_Ensavoirplus_svg

CASCAIS (Portugal)

  • 2 juin : arrivée estimée
  • 5 juin : Mirpuri Foundation Sailing Trophy
  • 6 juin : départ pour Alicante
Picto_Ensavoirplus_svg

ALICANTE (Espagne)

  • 10 juin : arrivée estimée
  • 13 juin : départ pour Gênes
Picto_Ensavoirplus_svg

GÊNES (Italie)

  • 16 juin : arrivée estimée
  • 19 juin : course côtière & remise des prix

L'équipage

Nicolas Troussel  -  Skipper

Nicolas est né à Morlaix (Finistère) et grandit face à la mer d’où il contemple les bateaux au départ de la Route du Rhum. Il découvre la voile lors des croisières estivales aux îles Scilly au cours desquelles il se lie d’amitié avec Armel Le Cléac’h.
Nicolas remporte la Solitaire du Figaro en 2006 avec un coup d’éclat qui reste encore gravé dans les esprits et qui a un nom : faire une Troussel, c'est-à-dire un coup stratégique audacieux et souvent gagnant. Il récidive en 2008 et entre dans le cercle fermé des doubles vainqueurs de l’épreuve. En 2018, il devient le skipper officiel du bateau CORUM L’Épargne pour une première course :  la Route du Rhum au cours de laquelle il est malheureusement contraint à l’abandon. L’histoire se poursuit en 2019 avec la Transat Jacques Vabre, en duo cette fois avec Jean Le Cam et une 13e place (2e des bateaux sans foils). 
En 2020, Nicolas réalise le rêve d'une vie en prenant le départ du Vendée Globe sur un tout nouvel IMOCA CORUM L'Epargne à la pointe de la technologie. Malheureusement, après un très beau départ, il est contraint à l'abandon suite à un démâtage au 9e jour de course. Cap sur 2021, Nicolas est donc fin prêt pour entamer la saison sportive avec The Ocean Race Europe.

>> En savoir plus sur Nicolas

Sébastien Josse  -  Navigant

D’origine niçoise, Sébastien a grandi loin de la Bretagne et du bassin de la course au large. En 1997, il intègre le pôle France de Port-La-Forêt grâce à sa victoire au Challenge Espoir Crédit Agricole organisé par ce dernier et prend goût à la compétition. En 2001, il est deuxième de la Solitaire du Figaro. L'année suivante, il remporte le Trophée Jules Verne sur le maxi-catamaran de Bruno Peyron.

Il enchaîne ensuite les courses à bord de différents bateaux, en monocoque, multicoque, des transatlantiques, des tours du monde, en solitaire, en équipage. Sébastien détient aujourd’hui un riche palmarès et une expérience unique. 

Déjà présent au sein de l’équipe CORUM Sailing en 2020, Sébastien a participé à la préparation au Vendée Globe de l’IMOCA CORUM L’Épargne et Nicolas Troussel. Passionné par la technique autant que par la glisse, son enthousiasme et son humour ont fait l’unanimité au sein de l’équipe en 2020. C’est donc en toute logique qu’il continue officiellement auprès de Nicolas en 2021 et notamment au sein de l'équipage pour The Ocean Race Europe.

>> Découvrez plus en détails le palmarès de Sébastien

Marie Riou  -  Navigante

Pour Marie, la voile c'est d'abord une histoire de famille, qui est vite devenue une passion et aujourd'hui un mode de vie. Entre son papa féru de voile et ses deux grands frères qui occupent les podiums, c'est en toute logique qu'à l'âge de 7 ans, elle suit leur chemin et tire ses premiers bords dans la rade de Brest. Après un projet olympique en 470 où elle termine 2e de la sélection française, elle devient entraîneur de l'équipe d'Optimist puis de 420. Elle s'essaie aussi sur différents bateaux comme le multicoque puis revient en 2008 pour un projet olympique en match racing. Après une 6ème place aux JO de Londres en match racing, Marie repart sur un nouveau projet olympique en Nacra17. Elle est quadruple championne du monde et termine 6ème des JO de Rio. En 2018, elle devient l’une des trois premières femmes à remporter la Volvo Ocean Race et est sacrée meilleure navigatrice du monde avec sa coéquipière Carolijn Brouwer. En septembre 2020, Marie remporte le championnat d’Europe offshore de double mixte en compagnie de Benjamin Schwartz. Les deux acolytes se retrouvent donc sur l’IMOCA CORUM L’Épargne pour The Ocean Race Europe.

Marie sera au contrôle des manœuvres dans le cockpit et aura une place à part entière dans les roulements d’équipe.

Benjamin Schwartz  -  Navigant

Benjamin découvre la voile par hasard grâce à son professeur de judo qui faisait découvrir différents sports à ses élèves. Il se découvre une passion pour ce sport et commence sur des monocoques de 40 pieds. Champion de France de course au large en 2019, il a été auparavant équipier d’avant pendant trois ans sur un bateau de 22 mètres, et travaille à la préparation d’un Trimaran Ultim en lice pour le Trophée Jules Verne. Reconnu pour ses compétences en termes d'instruments embarqués et d'analyse de performance, il était membre de l’équipe vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2018 (en charge de la gestion de l’électronique à terre). En 2020, il est champion d’Europe de course au large double mixte avec Marie Riou. Ce sont sont des retrouvailles sur l'IMOCA CORUM L'Epargne pour Benjamin et Marie.

Benjamin sera équipier d’avant, responsable de l’électronique, et prendra une place à part entière dans les roulements d’équipe.

CORUM L'Epargne s'est engagée pour 4 ans en 2018 pour accompagner Nicolas Troussel. Performance, transparence, engagement et gestion du risque sont des valeurs incarnées par la voile. Dès sa création en 2011, CORUM L'Epargne a fait de ces valeurs son ADN.

Frédéric Puzin, président de CORUM L'Epargne :
« Il existe un vrai parallèle entre la manière dont CORUM L'Épargne travaille pour offrir les meilleurs produits aux épargnants et la façon dont Nicolas et toute l'équipe CORUM Sailing conçoivent la course au large. Nous mettons tout en oeuvre pour proposer des services adaptés aux clients comme CORUM Sailing cherche le bon réglage ou la trajectoire météo pour gagner. »