Acheter des parts de CORUM est un investissement immobilier : il s'agit donc d'un investissement long terme dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis. Avant tout investissement ou réinvestissement vous devez vérifier qu'il est adapté à votre situation patrimoniale

VOUS AUSSI, OPTEZ POUR L’EPARGNE IMMOBILIERE

Pour effectuer une demande de souscription, remplissez les 3 étapes du formulaire ci-dessous.
1
Complétez le formulaire en ligne
2
Envoyez-nous votre dossier, votre règlement et vos pièces justificatives
3
Votre demande de souscription est enregistrée. Nous traitons votre dossier et vous contacterons dans les 48h.
AIDE AUX FORMULAIRES DE SOUSCRIPTION

Eléments et risques que vous devez considérer en investissant dans une société civile de placement immobilier (SCPI) :

- le montant qu’il est raisonnable d’investir dans la SCPI dépend de votre patrimoine personnel, de votre horizon d’investissement et de votre souhait de prendre les risques spécifiques à un investissement immobilier,

- il s’agit d’un placement à long terme, la durée de conservation des parts recommandée est comprise entre 8 et 12 ans,

- comme tout placement immobilier, cet investissement comporte un risque de perte en capital,

- la SCPI ne garantit pas la revente des parts, ni le retrait des parts, la sortie n’est possible que s’il existe une contrepartie,

- la rentabilité d’un placement en parts de SCPI est de manière générale fonction des dividendes potentiels qui vous seront versés et du montant du capital que vous percevrez, soit lors de la vente de vos parts soit lors de la liquidation de la SCPI. Le versement des dividendes et le capital ne sont pas garantis et peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse en raison de la variation des marchés immobiliers et des conditions de location des immeubles.

- en cas d’investissement à crédit, nous attirons votre attention sur le remboursement des intérêts d’emprunt en fonction des dividendes potentiels perçus et sur le remboursement

du capital en cas de retournement du marché immobilier. Un crédit vous engage, si le rendement des parts achetées à crédit n’est pas suffisant pour rembourser le crédit, ou en cas de baisse des prix lors de la vente des parts, le souscripteur devra payer la différence.