Fonds obligataire

Fonds obligataires : une activité relancée malgré une reprise incertaine

Après une année 2020 compliquée, où les quatre fonds obligataires proposés par CORUM L’Épargne, ont pu offrir une performance positive, ils ont également su tirer parti des tendances du marché en ce premier trimestre. 

Dans le monde entier, l’activité économique est mise à mal depuis plus d’un an, avec de nombreuses entreprises touchées de plein fouet par cette pandémie. Les fonds obligataires proposés par CORUM L’Épargne (BCO, CORUM BEHY, CORUM Butler Smart ESG et CORUM BSD) ont été une caisse de résonance des difficultés rencontrées par les entreprises mais ont, en fin de compte et malgré le contexte, réalisé une performance* positive en 2020.

2021 ne marque pas encore une sortie de la crise sanitaire, et encore moins une sortie de la crise économique. Si les marchés sont bien remontés depuis leur chute historique du premier trimestre 2020, la reprise économique se fait attendre, et les craintes demeurent en raison du retard pris dans les campagnes de vaccination.

Sur le front du financement des entreprises, le premier trimestre a pourtant montré des signes encourageants, avec un niveau d’activité élevé. Parce que les perspectives leur semblent bien orientées, notamment en raison d’un taux de défaut général assez bas1, les investisseurs ont montré plus d’intérêt envers les entreprises fragilisées par la crise et en recherche de refinancement. L’objectif étant de prendre plus de risque, afin de rechercher davantage de performance.

Pour les fonds distribués par CORUM L’Épargne, cela a constitué une tendance sur laquelle s’appuyer et les résultats du premier trimestre tendent à le prouver, avec des performances positives et supérieures à leurs indice ou indices de référence respectifs :

Fonds obligataires CORUM reprise

 

Personne évidemment ne peut prédire l’avenir. Aussi, tant que les taux de défaut resteront bas, et les investisseurs friands d’une certaine prise de risque, le marché devrait rester actif et réactif. 

 

Par

FRÉDÉRIC PUZIN

 

Les fonds obligataires présentés n’offrent aucune garantie de rendement ni de performance et présentent un risque de perte en capital. La valeur des placements et les rendements qu’ils génèrent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Les investissements constituant leur patrimoine sont soumis au risque de marché, de défaut et, potentiellement, au risque de change. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des performances futures.
 

*La performance d’un fonds obligataire correspond à l’évolution de sa valeur sur une période donnée, nette de frais de gestion et de souscription. La performance 2020 des fonds CORUM Butler Smart ESG et CORUM BSD représente leur performance du 25/03/2020 (date de lancement) au 31/12/2020.

**L'indice Markit iBoxx EUR Liquid High Yield (IBOXXMJA) est utilisé par les gérants pour connaitre la performance du marché des obligations européennes de haut rendement. Les gérants opèrent une gestion active sur le fonds BCO, ce qui signifie qu’ils sont décisionnaires sur la sélection, l'achat et la revente des obligations qui le composent. Ils ne cherchent pas obligatoirement à répliquer l'indice IBOXXMJA.

***Les fonds obligataires CORUM BEHY, CORUM Butler Smart ESG est CORUM BSD sont gérés par référence à des indices, dans la mesure où ces indices sont utilisés pour mesurer la performance de ces fonds. Néanmoins, les gérants opèrent une gestion active sur CORUM BEHY, CORUM Butler Smart ESG et CORUM BSD et restent discrétionnaires quant à l’allocation du portefeuille. Cela signifie qu’ils sont décisionnaires sur la sélection, l'achat et la revente des obligations composant les fonds et ne cherchent pas obligatoirement à répliquer ces indices.

 

1 Source : https://www.next-finance.net/Taux-de-defaut-l-heure-du-bilan
Photographie de couverture : Jocke Wulcan / unsplash

Partager cet article