Acheter des parts de CORUM est un investissement immobilier : Il s’agit donc d’un investissement long terme dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis.

Glossaire de l'investissement

OPCI

OPCI

Un OPCI est un Organisme de Placement Collectif Immobilier. C’est un produit d’investissement destiné aux particuliers comme aux professionnels. Agréé par l’Autorité des marchés financiers (AMF), ce fonds rétribue les porteurs de parts à partir de revenus issus de produits à but locatif.

OPCI, une solution d’investissement relativement récente

Ces dernières années, les produits d’épargne se sont multipliés, comme des OPCI qui fonctionnent sur le principe des collectes de capitaux, à l’instar des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Ces produits d’épargne : sont à destination d’investisseurs qui se verront rétribuer en fonction du nombre de parts qu’ils détiennent dans un fonds.  Le règlement général de l’AMF concernant les OPCI est paru au Journal Officiel du 15 mai 2007.  

Investissement collectif : quelles sont les alternatives ?

Les formes d’investissement collectif, à l’exemple de l’OPCI, semblent vouloir se démocratiser dans l’Hexagone. Les solutions d’épargne peuvent être purement financières ou reposer sur un patrimoine de biens fonciers.  Dans la première catégorie se trouvent notamment les OPCVM (valeurs mobilières) : les fonds collectés sont investis dans divers actifs, qui peuvent être des valeurs mobilières, des actions, des obligations, des devises, etc. Il existe plusieurs catégories pour ces produits :

  • Les fonds communs de placement (FCP) 
  • Les Sociétés d’investissement à capital variable (SICAV)

Ces instruments financiers ont pour principe la mise en commun des bénéfices et de proposer un portefeuille d’actifs diversifiés.

Les solutions immobilières sont les SCPI et les OPCI, qui reposent sur un patrimoine composé de logements, de terrains ou de locaux professionnels mis en location. Les souscripteurs reçoivent des dividendes générés par les loyers.

Les caractéristiques particulières d’un OPCI

Les SCPI et les OPCI semblent proposer les mêmes  investissements, avec des spécificités comparables, comme :

  • La mutualisation des risques au travers d’un portefeuille varié.
  • Un ticket d’entrée plus faible que dans le cadre l’acquisition directe d’un bien immobilier.
  • Des parts échangeables facilement.

Cependant, l’OPCI se démarque, notamment par le fait que la part de l’immobilier est majoritaire dans la composition du patrimoine. La répartition a lieu ainsi :

  • Entre 60 % et 90 % de fonciermaximum
  • Des titres financiers : actions, obligations, etc.
  • 10 % de trésorerie permanente (actifs liquides) qui garantissent une certaine liquidité liée à un échange de parts.

La fiscalité liée à un OPCI

De par sa composition mixte, un OPCI peut être soumis à deux régimes fiscaux différents :

  • Celui des revenus fonciers en tant qu’instrument reposant sur l’immobilier. Si les recettes dépassent 15 000 €, l’imposition se fera selon le régime micro-foncier, avec 30 % d’abattements fiscaux pour les détenteurs de parts. Dans le cas contraire, c’est le régime réel qui pourra être choisi.
  • Celui des revenus mobiliers sur la base d’une Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (SPPICAV).