Pictos/Green/attention2

 

Acheter des parts de SCPI est un investissement immobilier long terme dont la liquidité est limitée. La durée de placement recommandée est de 10 ans. Ce placement comporte des risques, dont la perte en capital. De plus, la performance et les revenus ne sont pas garantis, et dépendront de l’évolution du marché immobilier et du cours des devises. Le rachat des parts n’est pas garanti. Enfin, comme pour tout placement, les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

 

RSE  

Certaines entreprises et  acteurs en lien avec celles-ci peuvent avoir un impact négatif sur la planète lors de la production de leur activité. Cela peut être un impact sur la biodiversité, sur la pollution des sols et de l’eau ou encore sur le changement climatique. C’est ce qui est appelé impact environnemental de l’entreprise.  

Les entreprises peuvent également avoir un impact social négatif en n’appliquant pas une politique de diversité par exemple, qui consiste à employer des personnes de tout âge, sexe, origine ou des personnes en situation de handicap. Il peut également s’agir de l’écart salarial et de l’accès restreint aux postes à haute responsabilité pour les femmes. Enfin les entreprises peuvent avoir un impact économique négatif, en favorisant par exemple la corruption, en contribuant à la dégradation des services publics ou encore en pratiquant l’évasion fiscale. 

La définition de la stratégie RSE, responsabilité sociale et sociétale des entreprises ou RSO au niveau d’une organisation, se traduit par le fait de mettre en œuvre des actions et activités éthiques et responsables en faveur du développement durable, tout en étant économiquement rentable et viable. Les politiques RSE sont mises en place de façon volontaire par les entreprises, qui vont alors appliquer de “bonnes pratiques”, adopter un code de transparence envers les clients ou encore suivre un nouveau modèle économique responsable. Elles peuvent alors se voir octroyer un des labels certifiant de leur engagement RSE. Certaines grandes entreprises ayant un impact conséquent sur l’environnement revoient entièrement leur modèle afin qu’il devienne compatible avec la lutte contre le changement climatique, mais aussi dans le but d’instaurer une gestion durable des ressources. La démarche RSE peut être mise en place par toute entreprise qui le souhaite, peu importe son statut, sa taille ou encore son secteur d’activité. 

Les piliers de la RSE sont :  

  • Au niveau environnemental : 

La protection de l’environnement 

  • Au niveau social : 

Le respect des droits de l’homme, 

L'amélioration des relations et conditions de travail, 

La préférence du développement local 

  • Au niveau de la gouvernance : 

Une gouvernance transparente et responsable de l’organisation, 

La loyauté des pratiques, 

La satisfaction des consommateurs 

Il existe également certaines contraintes au niveau de la loi, de la réglementation et de la norme qui régissent la démarche RSE :  

En France, la loi Pacte stipule que toutes les entreprises françaises doivent désormais prendre en considération, dans la gestion de leur activité, les enjeux sociaux et environnementaux actuels. Certaines entreprises qui le souhaitent peuvent adopter le statut de “société à mission”, qui leur permet d’intégrer une raison d’être comportant la prise en compte des impacts et objectifs sociaux et environnementaux au sein de leurs statuts. Celles-ci devront alors être suivies par un comité spécifique contrôlé par une personne extérieure à l’entreprise.  

Le reporting ESG, Environnement Social Gouvernance ou DPEF, Déclaration de performance extra-financière est une réglementation visant les plus grandes entreprises ainsi que les entreprises cotées qui doivent alors publier un rapport d’informations concernant leurs impacts environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).  

Au niveau international, l’ISO 26000 est une norme datant de 2010 qui propose des lignes directrices en matière de RSE et vise à accompagner les organisations dans leurs démarches de développement durable.  

Une norme européenne pour régir la RSE est actuellement en discussion. 

La responsabilité sociale et sociétale d’une entreprise (RSE) est aujourd’hui un critère presque incontournable pour les investisseurs et clients en vue des enjeux de la société actuelle.