Acheter des parts de CORUM est un investissement immobilier : Il s’agit donc d’un investissement long terme dont la liquidité est limitée, le capital et les revenus non garantis.

Glossaire de l'investissement

Frais de souscription

Frais de souscription

Les frais de souscription de parts d’une société civile de placement immobilier (SCPI) représentent, avec les autres charges, la rémunération de l’entreprise de gestion pour l’utilisation du produit financier. Compris dans le prix d’acquisition des titres, ils différent d’autres frais qui peuvent s’appliquer.

La composition des frais de souscription 

Lorsqu’un investisseur acquiert des parts de SCPI, des frais de souscription vont s’appliquer. Ils correspondent à la rémunération du service rendu pour la  recherche des biens en vue de consolider le patrimoine de la société de gestion. Les frais de souscription varient selon les sociétés et les différents instruments financiers proposés aux clients dans le cadre de leur investissement.

Investir en SCPI : les parts et leur gestion

En dehors des frais de souscription qui sont à régler au moment de l’acquisition des parts, la gestion du patrimoine a également une contrepartie financière, qui va varier d’une SCPI à l’autre. Ce montant, qui rémunère la société en charge de ce patrimoine, est prélevé sur les revenus des sociétaires, à la différence de d’autres types de placements financiers comme les SICAV. Pour ces derniers, le prélèvement est fait sur la totalité des encours.

Frais de souscription à ne pas confondre avec droits d’enregistrement

Selon le type de produit d’investissement, il peut exister une autre catégorie de charges pour l’achat de titres. Ce sont les droits d’enregistrement, qui représentent la partie fiscale liée à l’achat. Ces frais, qui sont payés par l’acquéreur au moment de la souscription, sont perçus par le Trésor Public. Ils ne s’appliquent que pour l’achat de titres de sociétés civiles de placement immobilier à capital fixe du marché secondaire (celui des valeurs financières qui ont déjà été créées).

Les frais de souscription dans un comparatif

Si l’on devait comparer un placement dans un produit de type pierre papier à celui dans la pierre, il faudrait établir un parallèle entre les frais de souscription et les autres dépenses nécessaires à l’achat d’un bien immobilier. Pour cela, il peut, dans un premier temps, utile de comparer le montant des honoraires du notaire entre les deux possibilités d’investissement.

Dans le cas d’un investissement dans la pierre, d’autres dépenses peuvent également entrer en ligne de compte lors de ce comparatif, comme :

  • La gérance si la maison, l’appartement ou le local professionnel a été confié à un administrateur de biens.
  • La souscription à diverses assurances (incendie, dégâts des eaux, catastrophes naturelles, locatives, etc.
  • Des charges de copropriétés (si applicables).
  • Des travaux d’entretien et de rénovation.
  • Etc.

En dehors des frais de souscription et de gestion, il peut s’avérer utile d’intégrer dans l’estimation préalable d’autres charges pour les SCPI, comme celles qui sont applicables « à la sortie », c’est à dire au moment de la revente des parts.