Les Bateaux

Corum, un monocoque dédié à la course

La conception du nouveau monocoque IMOCA CORUM L’Épargne a débuté en janvier 2019. Long de 18,28 mètres et doté d’un mât de près de 30 mètres, il sera capable d’atteindre des vitesses uniques au monde pour un bateau de cette taille. Ce concentré de technologie est conçu pour disputer le Vendée Globe, tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Véritable référence internationale dans le domaine de l’architecture navale, Juan Kouyoumdjian en est le designer et Michel Desjoyeaux (double vainqueur de l’épreuve) en assure la maîtrise d’œuvre.

« Construire un IMOCA est un défi technologique complexe qui nécessite de s’entourer d’experts dans leur domaine qui se connaissent, se respectent et parlent le même langage. Il faut être capables de rester ouverts, pour ne pas se contenter de la voie générale mais savoir toujours s’adapter et innover. C’est vraiment la manière de procéder de CORUM L’Épargne. Il y a un gain à la réactivité et à la vitesse, tout en restant au plus haut niveau d’exigence en terme de qualité, » Frédéric Puzin, président de CORUM L’Épargne.

Pour le skipper Nicolas Troussel, cette association a du sens « Juan est un architecte très talentueux avec qui j’avais déjà un bon feeling et je sais qu’il a envie de ‘performer’ sur le Vendée Globe. Concernant Michel, je ne suis jamais allé dans le Grand Sud et il me fallait quelqu’un qui puisse aussi me guider dans l’approche, donc cette association paraissait complètement logique et est un gage de sécurité, de fiabilité et de performance. »

La mise l’eau du nouveau CORUM L’Épargne est prévue au premier trimestre 2020.

 

« C’est un bateau nouvelle génération sur une base qui a fait ses preuves, rapide dans tout temps, mais très à l’aise au vent de travers et dans la brise au portant, surtout avec les voiles que nous avons dessinées » 
Nicolas Troussel

 

Les monocoques IMOCA

Les monocoques IMOCA sont aujourd’hui dotés de foils. Ces appendices en forme de moustaches sont présents de chaque côté de la coque. Leurs réglages s’effectuent depuis le cockpit. En s’appuyant sur son foil, d’un côté ou de l’autre, le bateau se soulève et décolle presque, ce qui lui permet de limiter sa traînée dans l’eau et d’accélérer fortement. Ces foils sont l’une des pièces du bateau qui requièrent le plus de recherche et de technologie.

Vainqueur du Vendée Globe 2008-2009 aux mains de Michel Desjoyeaux, ce plan Bruce Farr est performant, sain, polyvalent et fiabilisé. Il passe aux mains de Iker Martinez, qui finit deuxième de la Barcelona World Race (course en double autour du monde) 2010 et ensuite à celles de Jérémie Beyou en mai 2012 sous les couleurs de Maître CoQ. Il sera contraint à l'abandon lors du Vendée Globe. Le bateau subit des transformations importantes en 2013 sous les couleurs de MARE, skippé par Jörg Riechers.

En 2014, il remporte la Barcelona World Race sous les couleurs de Cheminées Poujoulat, skippé par Bernard Stamm et Jean Le Cam. À l'issue de ce tour du monde victorieux, en 2015, Jean Le Cam en prend possession et le prépare pour le Vendée Globe 2016. Le bateau a été entièrement révisé du pied de quille à la tête de mât, et optimisé dans les moindres détails. Le marin de Port-La-Forêt termine 6e du tour du monde. Début septembre 2019, il passe officiellement sous les couleurs de CORUM L’Épargne pour la Transat Jacques Vabre où il sera mené par Nicolas Troussel et Jean Le Cam.

• Anciens noms du bateau : Foncia, Mapfre, Maître Coq, MARE, Cheminées Poujoulat
• Architecte : Bruce Farr Yacht Design
• Chantier : CDK Technologies
• Date de lancement : 2007
• Longueur : 18,28 m
• Largeur : 5,90 m
• Tirant d´eau : 4,50 m
• Déplacement (poids) : 8000 kg
• Nombre de dérives : 2 (droites)
• Hauteur mat : 28 m
• Voile quille : Inox
• Surface de voiles au près : 300 m²
• Surface de voiles au portant : 620 m²