SCPI

Alors que l’inflation explose, CORUM a revalorisé le prix de part de ses 3 SCPI

Pour la première fois au 2e trimestre 2022, CORUM a augmenté le prix de part de chacune de ses 3 SCPI : CORUM Origin (+4,1 %), CORUM XL (+3,2 %) et CORUM Eurion (+5,4 %). Une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat de nos épargnants.

Plutôt deux fois qu’une, et jamais deux sans trois ! Des devises qui pourraient illustrer la décision prise par CORUM au deuxième trimestre d’augmenter le prix de part de chacune de ses trois SCPI : +4,1 % pour CORUM Origin qui signe là sa septième hausse en dix ans (+13,5 % au total), +3,2 % pour CORUM XL dont c’est la seconde hausse en 5 ans (+5,4 % au total), et +5,4 % pour CORUM Eurion un an jour pour jour après une première hausse de 2 % (soit déjà +7,4 % depuis son lancement en 2020). 
C’est la première fois que CORUM revalorise le prix de ses trois SCPI au cours du même trimestre. Ces augmentations viennent renforcer la performance réelle de votre épargne, en s’ajoutant aux loyers potentiels qui vous sont versés et aux éventuelles plus-values redistribuées. Un levier bienvenu alors que la flambée de l’inflation rogne votre pouvoir d’achat…

 

Encaisser la hausse de valeur du patrimoine de votre SCPI

Qu’illustrent ces augmentations ? D’une part, que le patrimoine des SCPI CORUM s’est apprécié. Même en pleine crise sanitaire, CORUM a continué de saisir des opportunités et il est normal que vous en profitiez concrètement. Or seule l’augmentation du prix de part permet de cristalliser la création de valeur du patrimoine de votre SCPI. Vous percevrez cette hausse via le prix revalorisé dans votre poche le jour où vous revendrez vos parts. 

D’autre part, augmenter le prix de part permet de préserver l’équité entre les anciens associés et les nouveaux entrants : chacun paie le prix juste, celui qui correspond effectivement à la valeur du patrimoine à l’instant T. Sans cet ajustement du prix de part, les nouveaux entrants sont avantagés au détriment des associés historiques. Ils paient un prix de souscription sous-coté alors que les associés déjà présents ont, eux, payé un prix conforme à la vraie valeur du patrimoine pour obtenir le rendement actuel de leur SCPI. CORUM est très vigilant à ce que ses associés existants ne soient pas lésés. Quitte à limiter la collecte en réhaussant le prix de part, là où d’autres préfèrent l’encourager par un prix attractif mais décorrélé de la valeur du patrimoine. Or plus la SCPI collecte, plus la dilution des anciens associés s’accélère…

 

Un choix en faveur des épargnants, de la part de la société de gestion

Augmenter le prix de part n’est pas neutre non plus pour les gérants de SCPI : pour un montant de dividende distribué équivalent, la revalorisation fait baisser mécaniquement le rendement de la SCPI. Pour illustration, servir 4 % de rendement sur la base d’une valeur de part de 105 et non plus de 100 revient à servir 3,8 % de rendement et non plus 4 %. Ainsi, plus le prix de part s’élève, plus il devient difficile de tenir les objectifs de performance. Voilà qui oblige à être toujours meilleur. 

Certaines SCPI préfèrent éviter d’augmenter leur prix de part…  Et le nouvel indicateur que tente d’imposer la profession – la « performance globale » – les conforte dans cette direction. Il leur permettrait d’annoncer des performances en hausse sans même avoir à revaloriser leur prix de part : l’augmentation de valeur de leur patrimoine suffirait pour gonfler les chiffres ! De quoi, selon nous, tromper les  épargnants… Tâchons de nous en souvenir dans quelques mois, lors de la publication des résultats annuels des SCPI !

Une certitude chez CORUM : en cette période d’inflation galopante, revaloriser le prix de part – et donc matérialiser entre vos mains la création de valeur de votre SCPI – constitue donc un bon moyen de préserver et dynamiser votre épargne !

 

Par

ELISA NOLET


Les produits commercialisés par CORUM L'Épargne sont des investissements long terme qui n’offrent aucune garantie de rendement ou de performance et présentent un risque de perte en capital et de liquidité. Les revenus ne sont pas garantis et dépendent de l’évolution du marché immobilier et financier et du cours des devises. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

CORUM L'Épargne, SAS au capital social de 101 304,09€, RCS Paris n° 851 245 183, siège social situé 1 rue Euler 75008 Paris, inscrite auprès de l’ORIAS sous le numéro 20002932 (www.orias.fr) en ses qualités de conseiller en investissements financiers, membre de la CNCIF, chambre agréée par l’AMF, de mandataire en opérations de banque et services de paiement, de mandataire d'intermédiaire d'assurance et d’agent général d’assurance sous le contrôle de l’ACPR, 4, place de Budapest CS 92459 75436 Paris Cedex 9. 

Les SCPI CORUM Origin, visa SCPI n°12-17 de l'AMF du 24 juillet 2012 ; CORUM XL, visa SCPI n°19-10 de l'AMF du 28 mai 2019 ; CORUM EURION, visa SCPI n°20-04 de l’AMF du 21 janvier 2020 sont gérées par CORUM Asset Management, société de gestion de portefeuille, SAS au capital social de 600 000 €, RCS PARIS n° 531 636 546. Siège social 1 rue Euler 75008 Paris. Agrément AMF GP-11000012 du 14 avril 2011. 

Partager cet article