Fonds obligataire

Trois stratégies aux performances robustes et ce même en 2021

Gestion obligataire : l’expertise historique du groupe CORUM à la disposition de tous les épargnants : Le mardi 21 juin 2022, CORUM L’Épargne vous proposait un webinaire inédit, animé par Baptiste Bruneau (Directeur commercial de CORUM L’Épargne), afin d'aborder notamment, avec Frédéric Puzin (Président du groupe CORUM) et Olivier Becker (Expert obligataire du groupe CORUM), les trois stratégies obligataires du groupe CORUM.

Baptiste : Nous allons nous pencher sur les résultats de la gestion obligataire en analysant les performances et notamment en 2021 et 2022 sur les trois principales stratégies.

Olivier : Les changements entre les deux années sont assez significatifs. En 2021, on voit que ces résultats sont assez solides et significativement supérieurs aux indices de référence. Plus que les chiffres, je vais essayer d’éclairer sur les trois stratégies.

Nous avons le fonds BCO, que l’on peut considérer comme le fonds historique. Il met en place une stratégie qui consiste à rechercher une bonne performance absolue (non garantie) quelle que soit le marché. Il est assez flexible, un fonds que l’on pourrait qualifier de « tout terrain » qui recherche toujours une bonne balance entre le risque et le rendement. 

Baptiste : Il y a donc une volonté de limiter le risque (non garanti) dans la stratégie sans se priver de saisir les opportunités. 

Olivier : Exactement, il y a ensuite le fonds CORUM BEHY qui va rechercher de la performance pour essayer de faire mieux que le marché européen des obligations à haut rendement, Il a aussi une bonne capacité de rebond en cas de reprise du marché. 

Et nous avons une troisième stratégie, que l’on qualifie de « fonds daté » où nous sommes sur une recherche de performance sur une durée avec une échéance du fonds qui est prédéterminée, avec notamment CORUM Eco. 

Frédéric : Pour reformuler, BCO va chercher à faire une performance absolue positive (non garantie). CORUM BEHY, va essayer de faire mieux que la moyenne des autres fonds présents sur le marché européen des obligations à haut rendement. CORUM Eco a lui une démarche différente. Il s’intéresse moins au marché. Il va sélectionner les obligations et chercher à les garder jusqu’à leur remboursement. Il y a une notion de durée limitée dans le temps et qui va faire en sorte d’ajouter de nouvelles opportunités pour améliorer la rentabilité. Pour cette dernière stratégie, si les taux venaient à baisser, le fonds serait fermé pour éviter de dégrader la performance. Pour les deux autres fonds, les experts vont chercher à utiliser le marché pour acheter et vendre les obligations du portefeuille.

Baptiste : Merci à tous les deux pour ces performances 2021. Comme vous le savez, ce placement est néanmoins à étudier sur le long terme et ne présente aucune garantie en capital.

 

Cet article est une communication marketing. Nous vous recommandons de consulter les documents réglementaires des fonds obligataires en amont de toute décision d’investissement dans lesquels sont décrits les risques liés à l’investissement et disponibles sur le site www.corumbutler.com.

Les fonds obligataires à haut rendement (avec un caractère spéculatif comparé aux obligations d’État : recherche d’un rendement plus important contre un risque plus élevé) distribués par CORUM L’Épargne n’offrent aucune garantie de rendement ni de performance et présentent un risque de perte en capital. La valeur des placements et les rendements qu’ils génèrent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Les investissements constituant leur patrimoine sont soumis au risque de marché, de défaut et, potentiellement, au risque de change. Les performances passées ne constituent pas un indicateur fiable des performances futures.

Partager cet article