SCPI

Un label ISR qui ne modifie pas la stratégie de CORUM Eurion

L’annonce des résultats 2021 a donné à Baptiste Bruneau, directeur commercial, l’opportunité de discuter avec Philippe Cervesi, directeur de l’immobilier et Frédéric Puzin, fondateur, de l’actualité des SCPI de la gamme CORUM L’Epargne. A commencer par le label ISR obtenu en fin d’année par la SCPI CORUM Eurion. Une prise en compte des critères ESG qui ne modifie pas pour autant la stratégie “maison”.

 

 

Les produits commercialisés par CORUM L'Épargne sont des investissements long terme qui n’offrent aucune garantie de rendement ou de performance et présentent un risque de perte en capital et de liquidité. Les revenus ne sont pas garantis et dépendent de l’évolution du marché immobilier et financier et du cours des devises. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

Retranscription de la vidéo : 

Baptiste Bruneau

Je peux me tourner vers toi Philippe concernant CORUM Eurion : que pouvons-nous dire des nouveautés qui ont touché CORUM Eurion en 2021 ?

 

Philippe Cervesi

CORUM Eurion, nous en avions déjà parlé l'an dernier, est une SCPI qui a été lancée en mars 2020, et qui à la fin d'année 2021 est déjà à 300 millions de capitalisation. Et la grande nouveauté c'est sa labellisation ISR obtenue en fin d'année 2021, et qui va nous permettre de travailler avec nos locataires vers un patrimoine qui réponde aux normes énergétiques et aux normes ESG, qui sont très importantes aujourd'hui dans le contexte actuel. Le rendement reste le point le plus important, nous sommes prêts à avancer avec nos locataires vers l’ESG, l’ISR, mais ça ne sera jamais au détriment de la recherche de performance, qui reste le point clé pour l'intégralité de nos produits.

 

Frédéric

Moi j'aimerais, Philippe, quand même que nous précisions un ou deux points. Tu parlais de capitalisation : c'est un mot un peu technique, mais pour être clair, c'est le montant de l'épargne qui nous a été confiée par les épargnants de CORUM. Et tu parlais des critères ISR, ESG : concrètement ça veut dire quoi, ça correspond à quoi, ça signifie quoi ?


Philippe 

Alors cette SCPI, elle a été labellisée ISR, Investissement socialement responsable. Ce qui veut dire qu'aujourd'hui ce label est une sorte de charte, qui fait que la SCPI est engagée à actionner différents leviers qui vont lui permettre de rendre son patrimoine plus performant énergétiquement, plus vert tout simplement. Cela va être un travail en concertation avec les locataires - ils ont d'ailleurs tous été concertés dans le cadre de la labellisation ISR, et c'est quelque chose qui à la fois était important pour le groupe CORUM, pour nos épargnants et qui va aller aussi dans le sens de la performance. En effet, nous savons qu'à l'avenir les bâtiments qui bénéficient des différents labels seront plus liquides sur le marché et seront plus recherchées par les investisseurs.

 

Frédéric 

Alors je crois qu'il n’y a pas que le volet environnemental, puisqu’il y a aussi un volet social - par exemple faire en sorte que des moyens de locomotion soient plus proche pour les salariés des immeubles de bureaux. C'est extrêmement large.

 

Philippe 

Ça va aller des panneaux solaires sur le toit, à l'utilisation de l'eau et à la maîtrise de l'utilisation de l'électricité dans l'immeuble, et ce sont des critères que nous fixons avec chacun de nos locataires. Nous travaillons en bonne intelligence et d'une certaine façon cela renforce encore plus le lien avec nos locataires. Nous insistons sur le fait que nous avons un lien direct avec nos locataires, parce que nous faisons nous-même la gestion, et c'est un dialogue supplémentaire que nous instaurons avec eux et qui est très important. Ils vont avec nous investir dans les immeubles, et ça ne fait que les rendre plus captifs justement dans ces immeubles.

 

Frédéric 

Ce qui est important de souligner est que notre démarche n'est pas juste un affichage, c'est aussi dans l'esprit bien compris de valoriser le patrimoine de la SCPI. Et c'est en mobilisant les locataires, en les mettant à contribution. Ce n'est pas que de l'argent, c'est aussi de l'argent mais c'est aussi de les mobiliser sur des choses très concrètes, très simples, pas la peine d'investir des millions d'euros pour avoir des actes ISR entre guillemets - mais ça peut être des actions très simples du quotidien, comme la gestion des robinets, la gestion de l'électricité, sans que cela ne coûte des fortunes mais en faisant des choses très concrètes.


Photographie : Amir Hosseini

Partager cet article